Objectif : percer les secrets des noyaux magiques

14 septembre 2023

Afin de comprendre les forces qui gouvernent la stabilité des noyaux au cœur des atomes, les scientifiques étudient des noyaux qualifiés de magiques car leur couches orbitales de protons ou/et de neutrons sont complètement remplies.

L’expérience ISOLTRAP du CERN, dans laquelle sont engagés des chercheurs de l’IN2P3, a permis d’obtenir des résultats inattendus sur le noyau semi-magique d’Indium-99 en mesurant une très petite variation de masse entre son état fondamental et son état excité stable. Avec une approche plus phénoménologique que dans les modèles habituels, la chercheuse en physique théorique Kamila Sieja, de l’IPHC, a réussi à expliquer ces résultats intrigants comme étant la conséquence d’une interaction subtile entre les états des protons et les occupations neutroniques.

Pour en savoir plus : https://www.in2p3.cnrs.fr/fr/cnrsinfo/des-mesures-ultra-precises-de-la-masse-du-noyau-dindium-99-defient-les-modeles-de-physique

Rédaction : Caroline Collard
Contact scientifique : Kamila Sieja

Les collaborateurs ISOLTRAP Lukas Nies (à droite) et Maxime Mougeot (à gauche) lors de l’installation du spectromètre de masse ToF à multiréflexion de l’expérience ISOLTRAP. (Crédit photo CERN)

A lire aussi