Une expérience sur le Magnésium 24 bouscule les modèles d’astrophysique stellaire

28 septembre 2022

Une collaboration iThemba LABS – Cape Town, STELLA- IPHC Strasbourg et Université de York, vient de caractériser expérimentalement les différentes configurations ou « états cluster », adoptés par les noyaux de magnésium lorsqu’ils sont exposés aux conditions dantesques du cœur des étoiles. Leurs résultats, publiés ce mois-ci dans Physical Review Letter, montrent que la réaction de fusion 12C-12C en 24Mg peut avoir une probabilité beaucoup plus forte qu’attendue de se produire.

L’IN2P3 consacre une brève scientifique à ces travaux menés à l’IPHC par Sandrine Courtin et Marcel Heine de l’équipe DNE :

https://www.in2p3.cnrs.fr/index.php/fr/cnrsinfo/une-experience-sur-le-magnesium-24-bouscule-les-modeles-dastrophysique-stellaire

A lire aussi